La forêt carbone

 

blank image

 

 

Par nature, les Landes sont le lieu emblématique de la forêt en Europe, créée et gérée par l'homme. Cet éco système vaste et fragile a façonné les activités humaines et professionnelles régionales.

Les entreprises gravitant autour de la filière bois sont nombreuses et diversifiées.

Le terrain est donc propice aux expérimentations qui sauront utiliser les potentialités de la radio navigation par satellite au service de l'observation, de la surveillance, de la sécurité des forêts, des biens et des personnes qui l’occupent.

 

_Préserver notre patrimoine naturel

Avec 1 800 000 ha (43 % du territoire Aquitain), 34 000 emplois et 2,6 milliards € de chiffre d’affaires, le secteur forestier occupe une place majeure dans l’économie et la réflexion territoriale de la Région Aquitaine.

Captation carbone : 15 millions  de tonnes de CO2 stockées par an.

Le risque environnemental :

"Sans une action forte orientée vers le secteur forestier, on verra s’amplifier les conséquences du réchauffement climatique et par conséquent son accélération : la surface forestière sera amputée par les dégâts de tempête ou de sécheresse, l’affaiblissement des peuplements se traduira par une sensibilité aux parasites et une perte de production, l’effet tampon sur le climat s’abaissera et le réchauffement climatique se poursuivra."

Sources : le plan climat Aquitain : Ademe/Région Aquitaine/Préfecture de la Région Aquitaine (2007).

Les Landes, terre d’expérimentation :

L’accroissement de l’effet de serre et les changements climatiques annoncés soulèvent de nombreuses questions parmi les forestiers.

Afin de leur fournir les outils de pilotage indispensables dans les décennies à venir et rendre les forêts aptes à supporter ces nouvelles conditions, plusieurs études sur les flux de gaz à effet de serre et la modélisation des cycles eau-carbone sont réalisées sur le département des Landes par des acteurs nationaux ou internationaux (CESBIO, INRA, Bordeaux 2, ESA, METEOFRANCE, LSCE…).

En effet, par sa superficie, le massif forestier landais représente un « continuum écologique remarquable » prisé pour l’étude des changements climatiques dans le Sud de l’Europe, où les plus grands stress hydriques sont attendus d’ici 50 ans.

 

_Quelques exemples d'applications

  • Systèmes permettant de disposer d'un état et d'une répartition spatiale précise de la forêt : surface des peuplements, essences, cohérence avec les surfaces cadastrales… grâce à des cartographies précises et actualisées.
  • Systèmes de détection des équilibres, des déficiences, des associations idéales d'essences…
  • Système d'optimisation du transport "hors routes" des grumes sur les lieux de stockage.
  • Systèmes permettant de prévenir ou de gérer les incendies, tempêtes, déforestations illégales…